Nouvelles conditions d'octroi de la prime de rentrée scolaire 

Vous avez des enfants en âge scolaire âgés de moins de 25 ans? Depuis 2006, les parents bénéficient, début août, d'un supplément d'âge ou prime de rentrée scolaire annuel(le) en sus des allocations familiales mensuelles. Cette prime à charge de la caisse d'allocations familiales vise à compenser quelque peu les lourdes dépenses  qui pèsent sur le budget familial au début d'une nouvelle année académique.

Enfants bénéficiaires

Le droit au supplément d'âge ou prime de rentrée scolaire annuel(le) vaut pour tous les enfants âgés de maximum 25 ans en 2011. L'enfant doit toutefois avoir droit aux allocations familiales en juillet 2011. Cela signifie qu'en 2011, la prime annuelle sera versée pour les enfants nés entre le 1er juillet 1986 et le 30 juin 2011 compris.

Montant de la prime

Le montant de la prime dépend de l'âge de l'enfant :

les enfants âgés de 18 à 24 ans, nés entre le 1er juillet 1986 et le 31 décembre 1993, perçoivent un montant de 79,59 €;

les enfants âgés de 12 à 17 ans, nés entre le 1er janvier 1994 et le 31 décembre 1999, perçoivent un montant de 78,83 €;

les enfants de 6 à 11 ans, nés entre le 1er janvier 2000 et le 31 décembre 2005, perçoivent un montant de 56,31 €;

les enfants âgés de 0 à 5 ans, nés entre le 1er janvier 2006 et le 30 juin 2011, perçoivent un montant de 26,53 €.

Paiement de la prime

Si vous répondez aux conditions, la caisse d'allocations familiales qui paie les allocations familiales du mois de juillet vous octroiera automatiquement la prime de rentrée scolaire. Quiconque perçoit des allocations familiales pour le mois de juillet recevra la prime de rentrée scolaire en même temps que les allocations familiales du mois de juillet dans le courant du mois d'août. Il n'y a pas de règles spécifiques pour les personnes qui travaillent à l'étranger ou les enfants qui résident en dehors de la Belgique. Les règles européennes en vigueur pour l'octroi des allocations familiales belges sont également applicables pour le paiement de la prime de rentrée scolaire au sein de l'EEE , ainsi qu'en Suisse, en Croatie et en Macédoine. La prime de rentrée scolaire ne fait toutefois pas partie des accords bilatéraux conclus avec l'Algérie, le Maroc, la Tunisie et la Turquie et les autres états  de l'ex-Yougoslavie. Pour ces pays, il n'existe donc pas de droit à l'exportation de la prime de rentrée scolaire à l'étranger.

© Weynand & Partner Steuerberatung pgmbh

 

Steuerberater, Buchhaltungsexperten
Eupener Strasse 61
4731 EYNATTEN
087/85.82.10
info@weynand.be